Cherry Stable

Bienvenue au Haras des Cerisiers, petit membre. (:
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PICTIONARY; MORGAN & BOY

Aller en bas 
AuteurMessage
Axelle.

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
4/100  (4/100)
Chevaux:

MessageSujet: PICTIONARY; MORGAN & BOY   Dim 29 Avr - 15:37



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Informations

Âge : 3 ans
Race : Morgan
Sexe : Hongre
Robe : Alezan

Propriétaire : C.S
Liens :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Caractère


Pictionary ou tout simplement Pic, un nom qui en fait déjà fuir plus d'un. Du genre brutal et dangereux, ce jeune cheval a été très mal débourré. Rapidité et violence étaient au rendez-vous. Cela fait maintenant plusieurs mois qu'il est travaillé par de doux cavaliers, mais le bel alezan est toujours aussi difficile sous la selle mais aussi en main. Tourner, ralentir et sauter sont tout simplement des tortures pour lui. Pictionary ne connaît pas les gestes doux, il connaît seulement les gestes de défense. Alors accrochez vous, et mettez bien votre bombe.


Photos


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy.

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 21
Localisation : Je suis partout à la fois ~

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
0/0  (0/0)
Chevaux:

MessageSujet: Re: PICTIONARY; MORGAN & BOY   Ven 24 Aoû - 11:10

Pictionnary ? Même pas peur.

Aujourd'hui c'était mon premier jour au Haras des Cerises. Et j'avais vraiment envie de faire une rencontre avec un cheval génial. En fait j'espérais avoir un coup de coeur. Un beau chouchou rien qu'à moi ~ C'est égoïste me direz vous. Mais au diable les jugements, chacun est libre de faire et penser ce qu'il veut ? Oui enfin, pas tout et n'importe quoi quand même. Je sortais de mon nouveau pick up assez rouillé. Je l'avais récupéré de mon grand père. Un homme formidable ce Georges. Je souris et me dirigeai vers les écuries. Je vous avouerai que j'ai eu du mal à les trouver. En fait c'était surtout un coup de chance. Je me baladais dans la grande allée. Je virevoltais de ci de là à la recherche d'un cheval à ma hauteur. Superficielle ? Moi ? Un peu sur le bords. Un palefrenier faillit être renversé par un de mes mouvements. " Oups. Désolé. " Il me regardait bizarrement. " Z'êtes nouvelle m'amzelle ? Z'êtes du coin ? " Il avait un drôle d'accent. J'haussais un sourcil et fis oui de la tête. " Heu je suis nouvelle par ici. Dites, je cherche un cheval qui en jette, vous en avez un à me conseiller ? " Il fit un petit sourire avec un air diabolique. " Pour sûr qu'y en a un. Un sauvage, un démon. Mais je doute que quelqu'un d'aussi faiblard que vous l'maîtrise. " Trop tard il avait attisé ma curiosité. " Hého le vieux. Excusez moi, mais je m'en crois parfaitement capable. " Il ria et m'emmena devant le box d'un superbe alezan. " V'là la béte. " (Je sais que ça s'écrit bête, c'était juste pour l'accent du vieux x3) Il retourna à son balai tandis que j'observai avec les yeux pleins d'étoile l'étalon. Magnifique. Je ne pensais que ça. Je secouai la tête. Bon il fallait se mettre au boulot. Je posai mon chargement et pris mon licol pomme. Je claquetai plusieurs fois la langue en l'appelant par son nom. Un vrai sourd, ou presque. Après plusieurs fois, il exprima vivement que je le faisais ch***. Il coucha les oreilles en arrière et faillit me chiquer la cuisse. " Si je ressors vivante de cette séance, je tue le vieux. Bon toi là. Ouai Pictionary. T'as intérêt à faire profil bas tout du long, parce que si je m'énerve ça va mal aller. " Je restai dans un ton calme mais ferme et dur. Je me rapprochai de lui en même temps qu'il tenta de se cabrer. Je fis des grands gestes et dès qu'il posa les antérieurs au sol, je lui choppai la crinière. Il ne me fallut pas longtemps pour lui enfiler le licol. J'avais réagi au quart de tour il faut dire. Je soupirai de soulagement, mais la partie n'était pas finie, loin de là. Encore une fois, il manqua de me chiquer, mais cette fois-ci il avait visé mon bras droit. Je le sortis rapidement, sans un mot, sans une once d'énervement. Je le tenais si près de moi qu'il ne pouvait pas tourner la tête pour me mordre. Je fis un noeud correct. Mais pendant que je m'afférai à le faire, il eut le temps de mordre ma hanche. Elle était presque offerte et c'était une vraie mégarde que j'avais omise là. Je serrai les dents et pressai contre la morsure. Elle n'était pas super profonde, mais on voyait bien la marque des dents. Je reculai de quelques pas. " Tu te prends pour qui ?! J't'explique, là je suis en colère ! Et c'est pas parce que t'as eu des gentils cavaliers pour que toi tu le sois aussi, ce qui d'ailleurs j'ai l'impression est un échec cuisant, que moi je vais être sympa ? COMPRIS ?! Donnant donnant ok ?! " Je regardai la blessure en grimaçant. Ca faisait mal. J'appliquai dessus un genre de compresse. L'hongre avait toujours les oreilles rabattues, mais semblait avoir était étrangement surpris par mon élan de violence. Visiblement il n'avait pas l'habitude et cette nouveauté pouvait le pousser à agir différemment. Il avait juste besoin quand lui montre que quelqu'un pouvait être à sa hauteur, comme moi. J'étais contente de ma découverte sur son caractère, sans trop l'être parce que ça m'avait coûté une séance d'équitation. " J'espère que t'es content ! Je pourrai pas te monter aujourd'hui voir demain. " Je soupirai et me rapprochai de lui. Je me baissai à nouveau pour prendre mon étrille. Il ne fit rien de dérangeant. Je lui passai en cercle appuyé sur ses parties charnues. La saleté se décollait. Pic' tapait des sabots et faisait des petits couinements mécontents. Je n'y prenais pas garde, et quand il se retournait vers moi pour me chiquer, je tirai un grand coup sur la longe. Je pris ensuite mon bouchon que je passais dans le sens du poil. Toute la poussière venait se déposer sur moi. Ce n'était pas vraiment grave. Je démêlai sa queue et sa crinière avec la brosse dure. Il était tout mignon maintenant. Je terminai le pansage en passant la brosse douce un peu partout. Ca avait pour effet de le lustrer. L'hongre soufflait un bon coup. Il n'était pas d'accord, mais il se trouvait impuissant face à la situation. Un étalon passa juste derrière nous et il ne put s'empêcher de donner un coup d'cul. Je levai la main sur lui mais je vins l’abattre sur la longe que je tirai en émettant un 'hola !'. " Bon ça suffit oui ?! " L'étalon n'avait rien eut et sa cavalière non plus, je m'excusai tandis qu'elle s'en allait au plus vite un peu effrayée. Je défis le noeud et le rentrai dans son box. Certes il aurait pu me mordre mais il ne le fit pas. Il me donna juste un grand coup dans l'épaule. Je me rattrapais aux barreaux et attendis qu'il ait passé entièrement la porte pour la refermer. C'était plus dangereux de le laisser sans rien dans son box, mais je n'avais pas le choix. Je continuai comme si de rien n'était avec la brosse douce. Pas une seule fois il n'avait décollé ses oreilles, et son expression devenait une habitude. Il attendit que je sois à porter de ses sabots pour m'écrabouiller le pieds. Je grognai et lui donnai une tape sur la croupe avec un 'ho'. Ensuite vint l'inévitable. Le curage. J'avais horreur de le faire sur un chiqueur professionnel. Mais il fallait lui montrer que je n'avais peur de rien. Je pris mon cure pieds et me penchai sur son antérieur droit. Il fallut que j'exerce une pression importante pour qu'il daigne lever sa patte. Il n'avait pas décidé de m'embêter pour l'instant. Mais à l'antérieur gauche, je n'y loupais plus. Il donna un coup dans mon dos et je me retrouvais à manger le foin. Il voulut encore m'écrabouiller le pied, mais je me relevai si vite qu'il se cogna le nez violemment. " Bon maintenant tu vas me laisser finir tranquille ? " Pour les postérieurs il ne me posa aucuns soucis. C'est juste qu'il les remuait sans cesse pour me refaire tomber, mais c'était sans succès. Voilà, j'en avais fini avec lui. Sauf que rien que pour l'embêter encore plus, je pris mon éponge pour lui nettoyer sa tête. Il la leva vivement, complètement opposé à ça. Je réussis à choper le licol et la lui baissai. Je pus nettoyer rapidement ses naseaux, ses commissures et le coin de ses yeux. Je rangeai mes affaires. Il m'observait avec son regard farouche. Il me plaisait énormément. Enfin, c'était plutôt le défi qui s'opposait à moi qui me plaisait. Je récupérai mon licol sans problèmes. Je sortis rapidement et refermai derrière moi. " A demain. Pictionary. " Il passa la tête pour me regarder partir. J'avais l'impression qu'il m'attendait demain de pieds ferme pour m'en faire baver. Je fis un sourire narquois et rentrai chez moi.


Dernière édition par Joy. le Sam 25 Aoû - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: PICTIONARY; MORGAN & BOY   Ven 24 Aoû - 11:52

    "Chic alors, une nouvelle cavalière à torturer ! J'espère qu'elle reviendra vite"

    soins et santé + 10
    Moral + 7
    Confiance + 5

    Je t'offre 4 points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy.

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 21
Localisation : Je suis partout à la fois ~

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
0/0  (0/0)
Chevaux:

MessageSujet: Re: PICTIONARY; MORGAN & BOY   Ven 24 Aoû - 13:26

Deuxième jour.
Objectif : Se créer des liens dans le but d'adoucir Pic'.

Je revenais pour cette deuxième journée au haras. Hier j'avais rencontré Pictionary. Un hongre alezan d'une cruauté sans pareil. J'avais hâte de le revoir, je savais parfaitement ce que j'allais faire et comment. Ma morsure ne me faisait presque plus mal, mais je ne pouvais pas monter avant demain, en attendant, j'avais tout mon temps libre. Le défi que cet hongre m'avait lancé été de taille, mais je ne pouvais pas m'empêcher de le relever. Je sortais de ma voiture et croisais le palefrenier de la dernière fois. " Hého papi ? Merci de m'avoir fait rencontrer le diable roux. " Il me regarde en arcant un sourcil. " Z'allez l'voir encore 'jourd'hui ? M'zelle, êtes folle, c'moi qu'vous l'dis. Bonne chance avec c'te bougre d'âne. " Un de ces quatre, j'aimerai bien savoir qui est ce vieux. Bizarrement il traînait toujours près du box de l'alezan. J'aimais bien sa compagnie, même si on se cherchait toujours. Il me faisait office de guide, de papi. Quoiqu'il en soit, j'avais confiance en mon plan, et la chance j'en avais naturellement. Je fis un gros sourire. " Pas d'soucis, j'ai un plan. Vous voulez pas m'aider ? Ou juste me donner des conseils hein... " Il fit aussi un sourire en s'appuyant sur son balai. " D'accord. " Je regardai quelle heure il était. 14h45. Je relevai la tête et le regardai. " 15h dans le rond de longe, oui enfin, dans le petit manège. " Il hocha la tête et repartit balayer. Je sortis mes affaires de mon coffre et allais d'un pas déterminé vers l'hongre. Il guettait malicieusement ma venue. L'encolure passée par le petit trou en forme de 'v', il avait les oreilles droites en me voyant. Il avait l'air heureux de pouvoir me faire ch*** aujourd'hui encore. Il regarda ma hanche, mais bien sûr, j'avais encore mon gros pansement. Il était facilement visible sous mon T-shit assez blanc. Il rentra la tête se préparent à m'accueillir. Cependant dès que je fus entrer dans l'allée, je refermai aussitôt la grosse porte. L'autre d'en face était aussi fermait. Surpris, il resta à m'attendre. Quand j'arrivai enfin devant box, je le vis tout content. Je fis un sourire narquois et posai mes affaires. Je mis une ceinture dans laquelle on pouvait mettre les affaires de pansage et toussa. C'était quand même plus simple que d'avoir à se baisser et à se faire mordre. J'ouvris la porte et rentrais dans son espace à lui. Il coucha les oreilles automatiquement et braqua son attention sur mon licol. Il ne comprenait pourquoi il n'y avait pas de longe accrocher avec. Pendant qu'il semblait réfléchir, je lui sautais dessus pour attraper sa crinière, bloquer sa tête et enfiler le licol. Il se débattit, mais j'en avais déjà fini. Je soupirai, un round de gagné. Je pris la muserolle et le traînai jusque dehors. Il essaya un bon nombre de fois de se tortiller pour pouvoir me chiquer, sans succès. Malheureusement, il arriva à me faire souffrir en m'écrasant le pieds. Je retins mon cris. " Je commençais à croire que t'étais devenu gentil ! Arrête de faire cet air de vainqueur, ça m'énerve ! " Je tirai sur le licol et le lâchai une fois dans l'allée. Il n'eut pas de réaction immédiate mais après que j'eus sorti mon cure pieds, il partit au petit trot à l'autre bout du couloir. Je m'en fichais, il était bloqué. En fait ça m'aidait bien. Je le coinçai contre le mur. " T'as cru que tu pouvais m'échapper ? T'inquiètes, j'avais tout prévu. " Je pressai contre son antérieur. Il rechigna à me le donner, mais je le récupérai de force. Au lieu que ma main tienne le sabot, elle était étendu le long de l'encolure de l'alezan pour qu'il ne tourne pas la tête. Je reposai le membre contre mon genoux et je pus le curer sans soucis. Bien sûr Pictionary essaya de bouger mais il était coinçait de tous les côtés. Devant lui un box, derrière, un autre box, du côté où je n'étais pas, la porte de l'allée, et puis il y avait moi qui lui faisait obstacle. Pour les postérieurs ce fut laborieux. Il arrivait à le remuer et j'avais du mal. Mais je réussis tout de même après quelques instants. Je claquai de la langue et le laissai filer du côté opposé. Il ne savait pas quoi faire. Quelques autres chevaux avaient l'air de se moquer de lui, et j'étais contente de le ridiculiser ainsi. Je pus le coincer de l'autre côté. Je répétais la même opération que tout à l'heure avec encore les mêmes problèmes, mais j'y parvins. Je n'avais pas besoin de le brosser, il était encore propre de la veille. Je le laissai à nouveau seul pour partir chercher ma longe de travail. Il n'avait rien à faire d'autre que de me suivre pour voir ce que je faisais. Au passage je le tenais à distance en restant face à lui et une main contre son chanfrein. Je me relevais et lui flattais l'encolure. Toujours avec son air menaçant, il se laissa faire sous peine de se faire à nouveau humilier. Vu comme il était vexé de ne pas m'avoir encore fait grand mal, je pense que l'on pouvait trouver un terrain d'entente. Je lui attachai la longe. " Bon alors, tu te rends déjà ? " Il souffla bruyamment. Je souris narquoisement et nous pûmes sortir.

/!\Rond de longe/!\

Je rentrai d'une séance plus que fructueuse avec l'alezan. Il était toujours aussi propre, et un rapide coup de bouchon suffirait. Cette fois-ci je ne pouvais pas utiliser ma technique d'avant parce qu'il y avait d'autres cavaliers. Pic venait des fois chiquer quelques croupes au passage, mais je le surveillais et à chaque fois je tirai sur la longe. Il baissait les oreilles honteux de devoir m'obéir. Je faisais un petit sourire en coin triomphant. Je le rentrai dans son box et fermai la porte derrière nous. Je détachai ensuite la longe et le laissais manger un peu de son foin. Je remis ma ceinture pour un petit pansage. Il plaquait vivement ses oreilles dès qu'il sentit le contact de la brosse contre son corps. Je m'en fichais et passais le bouchon dans le sens du poil. Décollant un peu de poussière. Il n'était pas d'accord, mais qu'est-ce qu'il pouvait faire ? Une fois, juste une fois il releva la tête et me menaça du regard. Je le regardais aussi et dès qu'il faisait ça je tapais le bout de son museau. Il en avait horreur. Je souriais toujours fièrement et terminai mon coup de brosse. Je rangeai la brosse dure et l'échangeai contre mon cure pieds. La conversation manquait. Tandis que je commençais à lui curer les antérieurs, je lançai d'un ton joyeux. " Alors Pic ? Pourquoi tu viens pas me chiquer ? Tu t'es quand même pas pris d'affection avec moi. Ho non, tu n'oserai pas, môsieur à sa fierté. " Il m'ignora superbement. Et ce n'est pas faute d'insister en remuant mes hanches. Je lui faisais toute confiance. Mais dès que je me relevai, il profita de ma seconde d’inattention pour me pousser dans la paille en donnant un coup d'épaule. Je me rattrapais avec mes bras et vins lui donner une tape sur la croupe que le fit limite se ruer. Je soupirai de fatigue. Je me baissai à nouveau pour faire ses postérieurs. Bizarrement à l'arrière, il faisait tout pour m'emmerder. Il remuait les pattes et en plus lui aussi faisait son fier quand des cavaliers passaient devant son box interloqués. Parce que oui, on faisait du bruit à nous chamailler. Certains me proposaient leurs aides, mais dès qu'il reconnaissait Pictionary ou qu'il voyait mes bleus et ma morsure, ils disaient qu'ils étaient occupés. Je terminai de lui curer les sabots. Je les avais graissés au passage. En été la corne durcissait, et la graisse transparente et verte l'assouplissait. Je donnais un dernier sucre à Pic et lui flattai l'encolure. " A demain le frustré. " Je récupérai mes affaires et m'en allais en sifflotant. Pic passa la tête à travers les barreaux pour me regarder partir.


Dernière édition par Joy. le Sam 25 Aoû - 9:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: PICTIONARY; MORGAN & BOY   Ven 24 Aoû - 13:58

    Pic' est vexé que tu ai réussis, mais il reviendra vite à la charge, il aime bien faire le méchant avec toi.

    soins et santé + 10
    Moral + 6
    Confiance + 6

    Je t'offre 4 points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy.

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 21
Localisation : Je suis partout à la fois ~

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
0/0  (0/0)
Chevaux:

MessageSujet: Re: PICTIONARY; MORGAN & BOY   Ven 24 Aoû - 22:37

Troisième jour.
Objectif : Commencer à nouer des grands liens.

J'avais pris une décision importante la nuit dernière. Après avoir constatée que Pictionary devait avoir un bon fond, je mettais dit qu'il était sûrement possible de pouvoir terminer son débourrage imparfait. Voir de tout recommencer à zéro. Oui j'allais faire ça. Hier avait marqué le début de son entraînement. Je me garai rapidement sur ma place de parking et sortis du vieux pick up. Le palefrenier me fit un coucou de loin. Je souris et sortis mes affaires. Aujourd'hui on allait à nouveau faire de la liberté dans le rond de longe. J'allais surtout faire un pré-débourrage. Après une dizaine de bouquins lus, je pensais être prête. Et puis Pic' connaissait le principal, je me devais juste de lui ré apprendre correctement. Enfin, je n'allais peut être pas tout faire... Je ne savais pas vraiment en fait. Mais aujourd'hui ma séance était claire & nette. J'échangeai quelques mots avec le vieux, puis je partis en direction de l'alezan. Tranquillement allongé dans son box il releva la tête, encore tout endormi. Il faut dire qu'il était plutôt tôt. Je l’appelai par son nom en souriant. Il remua son encolure et finit par se mettre debout. Il fit un accueil amical en me montrant son postérieur. " Tu peux pas t'empêcher de faire le méchant hein. Bon allez, on a une grosse séance devant nous mon loulou. " Je me faufilai sur le côté avec mon licol. Je lui mis difficilement. Je dus bloquer sa tête sous mon bras fortement. Dès que j'eus tout bouclé, je le laissai soupirer déçu encore une fois. Je ne lui avais toujours pas mis de longe. Je la gardais en genre de ceinture avec mes autres affaires. Je pris la muserolle en main et resortis du box. Des cavaliers courageux préparaient déjà leurs montures respectives. Je souris, aucuns n'avaient l'air d'aller au rond de longe, heu au manège, oui enfin voilà. Encore une fois je basculais en avant à cause d'un violent coup de tête. Je me retournai furieuse vers l'hongre et lui tapais le bout du museau. Une fille me regarda de travers en voyant mon état physique. J'étais vraiment couverte de bleu, j'avais plutôt mal au dos, et ma hanche me faisait encore souffrir. Elle s'approcha de moi en restant à distance des dents de l'alezan pour son plus grand malheur. " Salut. Dit, tu vas bien ? Pourquoi t'as toutes ces blessures ? " Je fis un sourire et appuyai ma main sur le chanfrein du cheval pour qu'il arrête de me donner des coups sur l'épaule. " Salut... Ah ça ? C'est rien, c'est juste mon cheval qui me prend pour son puching ball personnel. " Elle fit un 'ho' d'étonnement. Pic plaqua ses oreilles et rata de peu la main de la fille qui venait tâter un des mes bleus. Je la regardai froidement. " Et maintenant ce serait possible que tu me laisses bosser ? J'ai du boulot, j'ai pas le temps de flemmarder. " Je ne voulais pas être méchante, mais là elle me cassait les pieds. J'en avais marre qu'on me défigure. La femme prit un air vexé et retourna vers son poney. Pic souffla par ses naseaux quand elle partit. Je fis un sourire narquois. " Si tu veux la torturer, j'peux t'arranger un rendez vous. " Je lui caressais amicalement le chanfrein. Il me faisait marrer ce grand gaillard. Et lui aussi il devait commencer à bien se marrer avec moi. En fait on était des amis masochistes. Possible non ? Je le tenais toujours par la muserolle. Depuis toute petite, j'avais horreur d’opprimer les chevaux avec la longe. Même si c'était plus dangereux de faire ce que je faisais, je savais parfaitement comment prendre le dessus sur l'alezan. On zigzaguait dans l'allée pour éviter les chevaux. Seulement, on passa derrière un étalon noir qui ne l'entendit pas de cette oreille. Il donna un vigoureux coup d'cul. Pic pour sa défense se cabra, et moi j'étais toujours à côté des deux. C'était pas ma faute, tout le monde avait vu que c'était le garçon qui avait laissé une longe trop longue, ce qui faisait reculer son cheval, et par la même occasion, prendre de la place. J'étais furieuse. Maintenant je devais calmer l'hongre qui à tous les coups voulait une revanche. Je tirai un grand coup sur son licol et le redescendis à terre, je ne le grondai pas. En revanche l'autre eut droit à un coup sur la croupe. J'avançai de manière à mettre les deux chevaux côte à côte. Pic m'observa faire avec son regard de méchant habituel. Il me donna un coup d'épaule tandis que je refaisais le noeud de l'étalon. Dès que j'eus terminé, je vis un blondinet avec un air furieux. " Qu'est-ce que tu fais ?! Touche pas à mon cheval ok ?! C'est le mien, il vient des haras nationaux, une perle rare, interdiction de le toucher. Surtout pas une bouseuse et un canasson comme toi et cette chose. " Oh mon dieu. Je pris une mine effrayante et manquai de le baffer. A la place je lui en collai une sur l'arrière de la tête. Je l'insultais et le ridiculisais entièrement. Je lui expliquais aussi ce qui s'était passé. Il couina et partit dans les bras d'un grand homme assez chic. J'haussai un sourcil. J'allais pas m'éterniser. Pictionary, dans son fort intérieur, était de mon avis. Je le savais. Il regardait avec la même expression que moi ce blondinet et le cheval. Je lui flattais l'encolure et dis d'une voix aristocrate. " Allons y très cher, pressons, pressons. Nous n'allons pas perdre du temps avec ces gens incompétents. " Il me donna un petit coup et nous continuâmes notre chemin.

/!\Rond de longe/!\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: PICTIONARY; MORGAN & BOY   Lun 3 Sep - 5:48

    Petite embrouille avec d'autre cavalier ? En tous cas, Pic commence à être heureux de te voir (pas de manière extraordinaire non plu) jamais on ne c'est aussi bien occupé de lui.

    soins et santé + 10
    Moral + 6
    Confiance + 6

    Je t'offre 4 points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PICTIONARY; MORGAN & BOY   

Revenir en haut Aller en bas
 
PICTIONARY; MORGAN & BOY
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Table modulable] Table Unfold par Morgan & Marley
» [Vaisselle] Assiette by Luke Morgan chez Ugly Home
» [Table] Hope by Rafael MORGAN
» Hublot & Morgan
» LVMH et Morgan Stanley mettent fin à leur différend

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cherry Stable :: Les Ecuries :: L'Ecurie.-
Sauter vers: