Cherry Stable

Bienvenue au Haras des Cerisiers, petit membre. (:
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SILVER STORM; PSA & BOY

Aller en bas 
AuteurMessage
Encre
A D M I N E ~ E N C R E
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 30/07/2011

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
0/0  (0/0)
Chevaux:

MessageSujet: SILVER STORM; PSA & BOY   Dim 29 Avr - 2:52



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Informations

Âge : 4 ans
Race : Pur Sang Anglais
Sexe : Etalon
Robe : Baie brûlée

Propriétaire : C.S
Liens :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Caractère


Silver est un jeune cheval plutôt vif et peureux. Il sort tout juste des Champs de Course. C'est pour cela qu'il ne s'est pas encore habituer à la vie de club. Galoper,il ne sait que faire ça. Il faudra donc prendre son temps avec lui. Il ne sait ni sauter, nitrotter. Il a très peur de la cravache, alors faites bien attention à lui. Sinon, il est très gentil. Plutôt câlin, même. Il peut vous porter une très grande confiance si vous apprenez à le connaître et à l'écouter. Il faut être très attentif, et surtout très doux avec lui. Si vous avez la main trop dure, il vous mettra par terre. Car ce petit pur sang à la bouche très sensible. Mais vous verrez, c'est un amour Wink


Photos


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






Dernière édition par Encre le Mer 23 Mai - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherryhorse.forumactif.com
Hasard.



Messages : 1
Date d'inscription : 21/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
0/0  (0/0)
Chevaux:

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Dim 20 Mai - 12:51

EVENT n°1


C’était une lourde soirée. L’air était pesant, les nuages s’amoncelaient dans le ciel noir et le froid se faisait sentir. Ce calme trop tranquille me stressait vaguement, et j’envoyais un petit coup de sabot nerveux dans la porte boisée. Des pas furtifs suivit d’un bruit de charrette roulèrent dans l’allée et la bonne odeur de foin emplit mes naseaux. Je hennis, trop impatient de manger enfin. Une forme luisante se faufila sous mes pieds. Intrigué, je la suivis des yeux. Elle était longue et écaillée, semblable aux quelques lézards qui se dorait au soleil dans l’allée en été. Mais elle était dix fois plus grosse que ces petits reptiles. J’approchais mon nez, reniflant la tête qui s’échappait de la paille. Vive comme l’éclair, la bête pivota et planta ses crocs acérés le long de mes voies nasales, m’infligeant une douleur brûlante. A ce moment précis, le palefrenier entrait dans mon box. Le serpent accroché à mon chanfrein, paniqué, je bousculais le gaillard et quittais l’écurie au triple galop, agitant la tête afin de m’en débarrasser.

Il finit par tomber et je le piétinais furieusement pour qu’il ne m’attaque plus. Me stoppant dans ma course, je regardais autour de moi. Il y avait un pré avec un beau bai qui broutait sagement son herbe. Sinon, rien. Perdu – et affolé – je trottinais vers l’équidé et hennit pour l’appeler. C’était un cheval du club, Lovely Bones je crois. Il leva brusquement la tête et marcha vers moi. Un dialogue inexplicable s’installa entre nous, et je sus qu’il était un fuyard près à m’accompagner. Je ne voulais pas fuir ! J’étais tout simplement perdu. Acceptant pour autant la demande de l’étalon, je bottais un poteau et le délogeais à coup de dents. La barrière tomba et le cheval bondit par-dessus. Il s’ébroua, tout fier et observa mon corps chétif par rapport au sien. Ma robe baie brulée contrastait avec la rougeur de la sienne. La douleur au chanfrein s’accentua, c’était quasiment insoutenable. Reculant, je gouttais à la morsure d’une ronce sur ma croupe. Je grognais pour ne pas hennir et tentais de contrôler ma peur. L’autre ne semblait pas perturbé du tout, bien au contraire il était dans son élément.

Un coup de feu retenti, je me cabrais violement et m’élançais au devant. Nos chemins se séparèrent car lui aussi paniqua. Galopant à toute allure, je n’avais aucuns soucis pour distancer l’arme et son propriétaire. Dans ma course effrénée, je me tordais plusieurs fois les pieds, grimaçant autant qu’un cheval en était capable. Puis tremblais, et galopais en titubant, vidé. Une racine me surpris et je n’eu le temps de la franchir. Je roulais dans la poussière, puis me sentit embourbé. Mes poils se plaquèrent contre mon corps et une matière visqueuse pénétra dans mon œil. J’eu grand peine à me relever mais y parvint. Le paysage avait changé, passant d’un pré à un marécage. Mes membres fins étaient plongés dans cette matière collante, et je tentais vainement de m’en débarrasser. Mais la boue se fit plus dure autour de moi, m’empêchant carrément d’avancer. Une flamme de panique brûlait dans mes prunelles, mon chanfrein était comme transpercé d’un million de lames et mes jambes oppressée par cette terre humide. J’émis un hennissement langoureux, m’arrachant la gorge. Rien ne me vint en retour, j’étais livré à moi-même, près a mourir dans d’atroces souffrances. Une brise glaciale m’enveloppa, piquant ma peau brune. J’éternuais, et renouvelais mon appel. En pleine panique, je tentais de ruer et me cabrer pour me défaire de mon étau. Une douleur lancinante courut le long de ma croupe tandis que je m’essayais de délier. Eternuant à nouveau, un rejet blanchâtre s’échappa de mes naseaux et mes lèvres se mirent à écumer. Je tremblais de chaud et de froid, la fatigue nouait mon corps. Je crois que la brume endormit mes muscles douloureux car je ne sentis vite plus rien. Juste ma tête flottant vaguement à la surface du marais et mon œil qui se vitrifiait.

Il s’écoula un laps de temps que je ne pus déterminer. Frigorifié et transi, je croyais mourir. La lumière de fards m’aveugla et je relevais mollement la tête. Une jeune femme, qui ne m’était pas inconnue, se ruait toute habillée dans la boue et progressa vers moi. Elle déposa une couverture épaisse sur mon dos et tenta de me passer une sorte de harnais. Je fis de mon mieux pour l’aider dans sa tache, restant docile malgré le stress qui se réveillait dans mon estomac. Elle courut ensuite vers la voiture, s’écroulant parfois sous la densité des flots. Attachant la chaîne au par choc, elle monta dans la cabine et fis reculer le véhicule. Une pression se fit sur mes flancs, me poussant à avancer. Je me laissais guider, pétrifié de froid. Je sentis enfin le fond et, dans un dernier effort, dépliais mes jambes et avançais. Tiré d’affaire, je m’écroulais sur la rive malgré les gravillons qui m’écorchaient vifs.

On me mit dans un van par je ne sais quel moyen, mais quand je rouvris enfin les yeux j’étais bien au chaud dans un grand box fraichement paillé. Un ballot de foin était posé sous mon nez, mais je n’avais pas faim. Les couvertures et bandes m’emmaillotaient et je m’étalais sur le flanc, profitant de ce moment. Mes poils étaient collés par la sueur et la fièvre me monta aux yeux. Je sentais toujours la morsure du serpent mais j’étais certain de ne plus voir une seule goutte de poison affluer dans mes veines. La jeune fille était assise dans la paille à côté de moi, elle était au téléphone.

« […] Oui. Vous pensez que c’est ça ? Ah oui oui, je pense aussi. Avec ce froid c’est très possible. Là il en est à 41 de fièvre, du rejet aux niveaux des narines et pas d’appétit. Bon. Vous avez sûrement raison, après tout vous êtes vétérinaire. D’accord, à demain. Merci, bonne soirée. »

Silver Storm est atteint de « La Gourme ». C’est l’angine du cheval. Cette maladie est causée par une bactérie appelée « streptocoque ». Les symptômes sont : perte de l’appétit, température élevée, jetage purulent s’écoulant des naseaux (d’abord blanc puis verdâtre), voies respiratoires enflammées et toux douloureuse. Des ganglions et autres abcès peuvent apparaître en cas de complication. Le cheval est mis en quarantaine car cette maladie est très contagieuse et transmissible à l’homme. Il faut donc bien se désinfecter les mains après avoir toucher l’animal. De plus, il présente une foulure au boulet postérieur droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Dim 20 Mai - 14:03

    " Little boy have a disease "


    Encre était une amie que je connaissais depuis longtemps. Elle savait qu'elle pouvait toujours conter sur moi. Ce matin, il était à peine huit heure quand le téléphone sonna. J'eus du mal à sortir de ma couette, et j'attrapais le téléphone.
    - Allo ? Dis d'une voix pas très net, voir un petit peu agressive
    - Seychelles ? J'ai besoin de toi ! Silver Storm à la gourme, j'ai besoin d'aide pour le soigner !

    Tous de suite, j’oubliai ma grasse mâtiné, je m’habilla en hâte, avec des vieux vêtements, et je descendis l’escalier, direction le haras.

    Silver Storme était placer dans un box, qui se trouvait bien à un petit kilomètre du haras. J'entrais dans la petite écurie qu'il lui était réservé. Un vétérinaire était entrain de lui donner des médicaments. En me voyant, il me salua. Je m'assis en attendant qu'il ai finit. Le lieu était net, et propre. Puis, le vétérinaire se tourna vers moi. " Au mieux de rester la sens rien faire, tu pourrais nettoyer le box, et désinfecté la mangeoire et l'abreuvoir !" Dit il d'un ton un peu agresseur. Même si j'avais eu envie de répondre, je me contenta de prendre un seau d'eau, un désinfectant, une brouette et une fourche. Le vétérinaire mit Storm dans un autre box, le temps que je fasse du ménage. Je mis toute la paille sale dans la brouette, puis le vétérinaire me conseilla de la bruler, pour éviter que les microbes ne se baladent trop. Après avoir fait cela, je nettoya abreuvoir et mangeoire, puis je remis un bon matelas de paille sur le sol bétonné du box. L'autre homme remit le magnifique bai dans sont box, et je pu enfin être seule avec lui. Je restais un peu avec lui, il avait besoin de compagnie, restait seul n'est jamais bon pour le moral. Il était un petit peu peureux et resta au fond de son box un long moment. J'attendis qu'il vienne me voir. APrès un bon quart d'heure, il s'approcha de moi et me fixa avec un regard doux et chaleureux. Je tendis ma main vers lui, mais il refusa de sens approcher de trop près. A ce moment la, j'entendis des pas dans l'allée, je me retourna et vit Encre, qui me saluait.

    - Merci d'être venu ! Je vais m'occuper de lui, tu dois surement avoir plein de choses à faire.

    Effectivement, je n'avais pas tous mon temps aujourd'hui. Je lui dis au revoir, accorda un dernier regard à Storm, puis je retourna chez moi, j'avais tellement de boulot aujourd'hui !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Encre
A D M I N E ~ E N C R E
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 30/07/2011

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
0/0  (0/0)
Chevaux:

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Dim 20 Mai - 17:10

« Silver est très affaibli par sa maladie. Il est content de te voir mais souhaite surtout rester au calme pour dormir. De plus, c’est un jeune cheval très stressé qui a du mal avec la solitude. Alors se retrouvé isolé dans une écurie déserte malgré les visites ne le rassure pas. »

Santé & Soins +2
Moral +4
Confiance +2

Pour cette visite, je t’offre 3 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherryhorse.forumactif.com
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Mar 22 Mai - 11:06

    " Il suffit d'y croire ! "




    Dans les contes de fée, souvent, il suffit de croire et d'avoir envie de quelques choses pour que cela se passe. Mais se n'est pas que fiction. Quand on est gravement malade, un bon état d'esprit et un moral d'acier sont parfois des amis à ne pas négliger. Le pauvre Sliver Storm était tous seul dans son écurie est commencer à avoir le moral en chute libre, la solitude ne réussi à personne. J'ouvrais la porte de l'écurie, et j'entendis un hennissement. Le pauvre étalon avait du mal à supporter ce déménagement soudain et était plus stressé que jamais. Je m'approcha de lui, et je lui tendis ma main à travers la fenêtre du box. IL s'en approcha, la sentit, mais recula. Il tournait en rond dans son box. Son esprit voulait sortir, mais sa santé l'en empêchait. Je m'assis sur une chaise, le dos contre la porte du box. J'ouvris un magasine, et j'attendis tous bêtement que le cheval s'approche de moi, en acceptant ma présence.

    De longues minutes passèrent avant qu'il se décide à sortir la tête du box. IL s'approcha de ma tête, et renifla l'une de mes mèches blondes. Storm était vraiment plein de charme. Il posa sa grosse tête juste à côté de la mienne, et regarda les pages de papier. Après quelques hésitations, il commença à les bouger avec le bout de son nez. Je lui souris et je lui montra ma main. Il posa le bout de son nez noir sur ma main. c'était la première fois que je le touchais. Il était tous doux, sa peau donnait l'impression de toucher du velours.

    Storm resta un moment à côté de moi, et finit pas s'endormir. Je continuais à lire, je voulais rester le plus possible avec ce pauvre cheval qui a besoin de compagnie. Doucement, il se réveilla, et il me regarda encore une fois, avant de rentrer sa tête dans le box. IL buvait à grande gorgé de l'eau, quand le vétérinaire entra. Il me passa devant et ouvrit le box, sans même m'adresser un regard. Toujours si impoli, ce vétérinaire me déplaisais à un tel point que je quitta l'écurie sans prendre le temps de dire au revoir à Storm.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Encre
A D M I N E ~ E N C R E
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 30/07/2011

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
0/0  (0/0)
Chevaux:

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Mar 22 Mai - 21:46

« Tu te montres très douce et patiente. C'est très bien. Il t'apprécie de plus en plus et sa confiance en toi se décuple car tu es la seule a lui rendre visite sans lui donner de médicament ou bandage serrés. »

Santé & Soins +2
Moral +6
Confiance +4

Pour cette visite, je t’offre 3 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherryhorse.forumactif.com
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Mer 23 Mai - 7:38

    " On trouve de la joie même dans les situations désespérées. "




    Avant que silver Storm soit malade, on ne peut pas dire que c'était mon cheval préféré. Je l'avais déjà vu deux trois fois dans l'écurie, mais jamais je n'y avais prêter attention. Ce n'était pas vraiment mon type de cheval, mais maintenant que je le connais, j'étais si contente d'être avec lui. Je voulais le voir le plus possible. Il commençait à me connaitre, et se sentait un petit peu moins seul quand j'étais la, bien que la compagnie équine lui manquait. J'entrais dans l'écurie et je marchais jusqu'à son box. Je lui tendis la main, et il la sentit. Il réfléchis un moment, puis posa son bout du nez sur ma main. Je le regarda avec le sourire aux lèvres. Dans sa maladie, il avait trouvé une cavalière qui sera toujours prête à l'aider, la preuve qu'on trouve de la joie partout, même dans des situations désespérés. Je lui tendis ensuite une pomme, mais il la fit tomber de ma main avec sa tête. Il n'avait toujours pas l’appétit… Je m'approcha de lui, et je caressa son chanfrein. Il leva la tête, et j'arrêtais immédiatement. Je voulais lui éviter tous stresse inutile. Je contenta de m'assoir sur ma chaise, contre le box, et je décida de réviser un peu mes cours. Comme ça, je m'occupais tous en restant faire de la compagnie au grand pur sang.

    Après un petit instant, il émit du petit hennissement grave, en posant sa tête près de moi. Storm approcha sa tête de moi, et me donna un petit cou amical dans l’épaule avec sa tête. Je lui montra ma main, et il dirigea son regard vers ma main. Puis, je lui toucha le bout du nez. Storm releva la tête puis partit au fond de son box. J'avais beau l'appeler, il ne voulais plus revenir. Je décida alors de revenir demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Encre
A D M I N E ~ E N C R E
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 30/07/2011

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
0/0  (0/0)
Chevaux:

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Mer 23 Mai - 20:36

« Grâce à toi, Silver guérit relativement vite. Tu l'aides à se détendre et cela lui permet de se concentrer sur sa maladie. Une carapace timide l'empêche de trop se lier mais il éprouve déjà beaucoup envers toi. »

Santé & Soins +2
Moral +6
Confiance +6

Pour cette visite et ta constance, je t’offre 4 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherryhorse.forumactif.com
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Jeu 24 Mai - 17:39

    " sourire et souffrir "




    Silver était entrain de dormir quand j'entrais dans son écurie, mais le seul bruit du vent chaud qui rentre dans l'allée quand j'ouvrais la porte suffit à le réveiller. Il était encore endormit, la tête dans le gaz. Je m'approcha de la porte et je lui tendis ma main, sur laquelle il bavouilla. J'avais passé une journée épouvantable, mais le seul fait de voir le grand bai heureux de me voir mettait du soleil dans ma journée. IL allait mieux depuis quelques jours, mais il n'était pas tous à fait guérit. Je lui caressa le chanfrein et il se laissa faire sans rien dire. Je souriais, et pour la première fois, ce n'était pas un sourire forcée. J'avais mal aux joues à forces de montrer bêtement mes dents, en faisant semblant d'être heureuse en répondant toujours poliment à des gens sur qui j'aurais plutôt voulu crier. Mais Silver n'était pas comme eux, il trouvait toujours la mimique qui me remettais les idées en place. Son regard m’apaiser immédiatement, me donnant l'impression d'avoir trouvé quelques choses de doux, de chaleur, un endroit serein où les problèmes, les études, les amies faux cul, et les prof démoniaques n'existaient pas. Je lui caressa le front, et je remarqua qu'il était beaucoup plus chaud qu'hier. Il avait aussi le regard un peu absent et vitreux. Il hennit faiblement, comme s'il cela n'aillait pas. Je compris tous de suite que quelques choses ne tournait pas rond, mais je commença a m’inquiétais quand j'entendis qu'il respirait difficilement. La gorge serré, la boule au ventre, je couru chercher le vétérinaire.

    Il avait examiner le cheval, et lui donna des médicaments. Puis, il commença à partir sans m'accorder un mot. C'était la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Je savais que depuis le début, il n’éprouvait aucune sympathie à mon égard, mais il aurait pu me dire ce qu'avait le cheval.

    " C'est quoi votre problème ? Vous ne me dites jamais bonjours, quand vous me parler, j'ai toujours l'impression que vous m’agresser, et la, vous partez sans me dire ce qu'a ce pauvre cheval que j'aime tant ! "

    J'avais explosé, je ne pouvais plus rester la, les bras croisés devant des gens qui ne respectent rien. Mais sa réponse me fit froid dans le dos.

    " E vous croyez que les états d'âmes d'une ancienne starlette m'apporte quelques choses dans la vie ? Depuis votre arrivé, vous avez l'impression d'être supérieur à nous, mais vous êtes juste pitoyable. Et votre protégé, son irritation de la gorge a empiré, vous devrez plus faire attention à lui. "

    Le pauvre Silver Storm, sa gorge le faisait souffrir et moi, je ne pensais qu'à mes problèmes. Je commençais à croire que le vétérinaire avait raison, je me conduisais pitoyablement depuis mon arrivé. Je rêvais tous le temps au moment où je brillerais de nouveaux, mais cela n'arrivera sans doute jamais. L'homme en blouse blanche quitta l'écurie, me laissant sur des réflexions qui avaient troublé mon esprit. Je me laissa tomber sur la chaise près du box du cheval, qui posa sa lourde tête sur mon épaule. J'entre-mélais mes doigts dans son toupet, l'esprit ailleurs. La bonne nouvelle, c'est qu'avec ses médicaments, le bai sera vite de nouveaux sur pied, près à faire des farces et et péter les cou de cul au pré.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Ven 25 Mai - 20:57

    " Se lever du mauvais pied pour recommencer du bon "




    Je retourna voir le jeune étalon. Il était dans son box, qui venait d'être nettoyé. Il avait déjà l'air en meilleur forme qu'hier. Je m'approcha de lui, et je lui tendis la main. Il posa son bout du nez sur ma main, puis soupira longuement. Il avait les oreilles pointés vers l'avant, et de mon autre main, je lui caressa le chanfrein. Il était adorable. J'entendis des pas dans l'allée, et je regarda ma montre, c'était leur des médicaments. En voyant le vétérinaire, je me retourna.

    " Je sais que je me suis pas très bien conduit envers vous, et le reste du personnelle comme vous me l'avez expliqué, j'aimerais qu'on recommence tous, et qu'on oublie cette histoire. "

    " Vous pouvez me tutoyer "

    Se contenta il de dire avec un sourire. Les choses avaient été plus facile que se que j'aurais cru. Je le regarda s'occuper du cheval, restant en arrière. Il essaya en vain de lui donner ses médicaments, puis il me les tendit, peut être que j'y arriverais mieux. " Silver, mange ou tu ne guérira pas…" J'entrais dans son box, et je m'approcha de cheval. Il resta calme, je passa ma main sur son encolure, puis je lui fis des grattouilles. Il se décontracta, mais quand je montais ma main vers sa tête, il la levait. Je garda ma main orné de pilules multicolore, tous en continuant à lui faire des caresses. Après quelques minutes, il accepta de les manger; J'étais très heureuse de lui, et je lui fis une dernière caresse, puis je le laissa se reposer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Dim 27 Mai - 10:55

    " I love you… I juste love you…"





    Je marchais jusqu'à l'écurie de mon petit étalon. J'y entrais, et je regarda autour de moi. J'étais seule avec le bel étalon. Je m'approcha de son box. En me voyant arrivé, il sortit la tête du box et la seccoua. Je sourris et je lui tendis ma main. Il posa son bout du nez sur ma main, puis je lui caressa le chanfrein et le front. Sa fièvre avait considérablement baisser. Je sortis une pomme de ma poche, et je lui tendis. Il la sentit, posa sa bouche dessus comme s'il allait la manger, mais il n'en fit rien. IL resta la, et ferma à moitié les yeux. Il avait l'air un peu fatigué. Son box était propre mais la paille était un peu retourné, il avait du se coucher. La paille qu'il avait dans la crinière le prouvait également. Je lui tapota l'encolure, et je lui retira le fourrage qui restait ciuncé dans ses beaux crins noirs. Je lui fis un bisou entre ses deux naseaux, puis je le quitta. Je n'avais pas beaucoup de temps aujourd'hui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Mar 29 Mai - 15:57

    " On a toujours faim pour quelques choses de bon "




    Il faisait très chaud depuis quelques jours. La chaleur étouffante m'épuisait. Je n'étais pas d'humeur à faire du sport aujourd'hui, et je décida d'aller prendre un esquimau dans le réfrigérateur du club house, et je me dirigea vers la petite écurie de Silver. J'entrais dans son petit coin qui était assez sombre, mais très agréable car l'air était frais. Je m'assis sur un banc, contre le mur en face du box de l'étalon, et je dégusta mon esquimau au coca. Silver sortit la tête du box, et hennit un petit cou. Je me releva et m'approcha de lui. Il étendit l'encolure et je caressa son chanfrein. Puis il voulu me piquer ma glace. ' AH, tu as de nouveau faim ?' Je souris mais je ne le laissa pas prendre la glace. Par contre, je sortis une pomme et je la lui tendis. Mais il l'ignora totalement et continua de vouloir prendre la glace. Je retourna m'assoir sur le banc, et je décida de finir mon esquimau. Silver me regardait avec des petits yeux qui me suppliaient de lui donner un morceau. Mais je mangeais inlassablement mon goûter.

    Après avoir tous finit, je décida d'entrer dans le box du bai. J'ouvris la porte, et je posa mes pieds sur la paille. Je tendis ma main vers l'étalon et je m'approcha de lui. Il resta calme, et je pu poser mes mains sur son encolure sans qu'il n'ai peur. Son poil était un légèrement sale. La prochaine fois, je lui ferais un pansage, vu qu'il allait de mieux en mieux. Je massa sa crinière et le pur sang se détendit. Il était visiblement amaigris à cause de cette maladie. Je commençais à avoir faim, et horriblement soif. Je fis un bisou sur le nez du bai, puis je quitta l'écurie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle.

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
4/100  (4/100)
Chevaux:

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Mer 30 Mai - 12:00

    « Première visite. »
    Lavage et massage, mercredi 30.

    D'un pas pressé, je me dirigeai vers la toute petite écurie de quarantaine. J'avais reçus un texto ce matin, d'Encre, affolée, qui me demandait un petit peu de mon aide. Je ne savais encore rien de ce que je devais faire, je savais juste qu'un cheval était malade et que nous tous, nous cavaliers du haras des cerisiers, devions nous en occuper. Quel cheval était-ce ? Je n'en avais strictement aucune idée. Je n'avais pas cessé d'y penser, en prenant mon scooter. Et si c'était mon Drumi ? Celui dont j'adorais m'occuper ? Non, ce n'était pas possible. Je me chassai ces idées de la tête et pénétrai dans la toute petite écurie de quarantaine, où le fameux cheval avait été logé. Je refermai la porte derrière moi, une boule au ventre. Et si cette maladie était contagieuse ? Je me posais tout un tas de question, je n'arrivai plus à réfléchir tellement cela me tourmentait. Je finis par apercevoir le cheval, qui était d'un magnifique bai brûlé. Un bai à en couper le souffle. C'est alors que je reconnus l'équidé, qui, affaibli, était couché sur la paille légèrement souillée. C'était Silver Strom, le cheval du premier box. Je l'avais déjà vu quelques fois, aussi vif qu'il était. Mais ça, c'était du passé. Je pouvais lire dans ses yeux de la détresse, et en même temps de la fatigue.

    Je poussai doucement le fil électrique qui l'empêchait de s'enfuir, et qui délimité l'espace carré où dormait le pur sang anglais. Je fis en même temps tomber un papier blanc, sûrement des informations sur la maladie de monsieur. Je me baissai, ramassant la feuille légèrement froissée. Je pouvais y lire « Silver Strom, atteint de la Gourme. Maladie contagieuse, se laver les mains après l'avoir touché, et passer un maximum de temps à ses côtés, pour son bien. Merci. ». Cette annonce était pour moi comme un électrochoc. Mon ancien cheval était mort de cette maladie, alors que je m'étais absenté pendant une petite semaine. Je ne voulais pas revivre ça, ses derniers moments, ses yeux contre les miens... c'était dur, très dur. Je m’effondrais par terre, et me couchai aux côtés du magnifique pur sang. Il lui ressemblait tellement, ils avaient les mêmes yeux, les mêmes expressions... et peut être même le même destin. Je passai mes mains sur son encolure, caressant sa peau transpirante. Ses yeux ne cessaient de s'ouvrir, et de se fermer. Pourquoi luttait-il ? Je me relevai et essuyai le semblant de larmes qui coulaient contre mes yeux rosés. Il fallait lui faire baisser la température, chose que j'avais compris bien trop tard avec mon ancien cheval.

    J'attrapai un seau d'eau, et versai dedans de l'eau glacée. Rien de mieux pour lui faire du bien, même si ce n'était pas agréable. Je reniflai un dernier coup, avant de soulever l'énorme seau que je venais de remplir à ras bord. Mon pantalon était déjà mouillé, après juste quelques pas. Je me jetai près de lui, et humidifiai un chiffon, que je laissai finalement barboter dans l'eau. Je finis par me munir d'une éponge, dont je ne prenais pas la peine d'essorer, et lâchai tout son contenu sur les flancs de Silver. Il releva la tête, surpris par mon attention. J'avais l'impression que personne lui avait encore jamais fait ça. C'était pourtant bien agréable. Mes mains ne cessaient de se plonger dans l'eau, et relever une éponge inondée. Cependant, le magnifique bai commençait à trouver ça agréable. Je savais que ça aidé à faire baisser la température de son corps, ce n'était pas sorcier, c'était comme les humains. Je finis par reprendre le chiffon, que je tordis dans touts les sens avant de le poser sur le crâne collant du pur sang. Sa respiration s'accélérait, je le sentais vouloir se relever. Mais il était bien trop épuisée. Je finis par attraper la première couverture qui me tombait sous la main, et séchai ses flancs ainsi que son encolure. Je ne voulais pas non plus aggraver la situation, qui était déjà bien critique. […]

    Il allait nettement mieux depuis tout à l'heure. Voilà deux heures j'étais à ses côtés, et les améliorations se faisaient enfin sentir. J'étais contente, pour lui, pour Seychelles, mais aussi pour moi. Je savais que toutes les deux nous allions pouvoir le guérir, même si il avait peu de chance de s'en sortir. Mourir, le voir mourir... revivre cette une scène une nouvelle fois n'allait pas être possible pour moi. J'essuyai de nouveau la larme qui s'était formée au coin de mon œil. Sacré sentiments, oui. Je me rapprochai du cheval, qui était en train de se lever, une première depuis plusieurs heures. Sa solitude était pour lui un problème, je le voyais bien. Même la présence des humains ne lui suffisait pas. Je m'approchai de lui et replaçai les couvertures sur son dos. J'espérai alors qu'il se dirige vers sa gamelle, pour manger un petit peu, mais j'avais beau espérer... Il allait guérir, j'en étais sûre. Je dégageai son toupet de ses yeux, et l'attrapai par le licol en cuire qui était sur le bout de son nez.


    « Sais-tu que tu es vraiment à croquer ? »

    Ses yeux me fixèrent, une vague de chair de poule me submergea. Ça n'avait pas l'air d'être un cheval facile, même sous la selle. Je m'étais pourtant attaché à lui en cette symbolique visite. Je caressai une nouvelle fois le contour de ses yeux, avant d'ôter la couverture juste posée sur son dos. Une séance de massage allait finir par le détendre, j'en étais sûre. Nous n'étions que deux, nous étions au calme. Seule le chant des oiseaux dans le toit pouvait se faire entendre. Je fermai à mon tour mes yeux, tout en laissant mes mains danser sur son garrot. […] Après de longues minutes de massage, de longues minutes de détente, je le laissai se coucher à nouveau. J'étais décidée, j'allai dormir ici à ses côtés, le collège allait attendre. Je sortis de son box, refermant les fils électriques. Il me fallait un endroit, confortable. Je grimaçai, et finis par trouver, enfin. Le coin de l'écurie de quarantaine comportait un petit coin sellerie, lieu idéal pour installer ma couchette (qui se composait d'une botte de foin et d'une couverture propre pour cheval). J'installai ma lampe torche, trouvée dans mon sac à dos et m'allongeai sur la botte de foin, avant de fermer les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle.

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
4/100  (4/100)
Chevaux:

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Sam 2 Juin - 16:44

    « Deuxième visite. »
    Box, samedi 02.

    Je me réveillai, fatiguée. J'avais fort mal dormis sur mon petit nid en paille, conçus en une petite minute. Je frottai mes yeux avec mes mains salies, et, en un élan, me redressait. J'avais un bon torticolis, sans doute lié à ma position d'un feotus mal conçu. Je portai alors mon regard sur Silver Storm, que je n'avais pas vu depuis quelques heures seulement. Il était debout, le regard baissait, comme un cheval malade. Je grimaçai. Je ne pouvais m'empêcher de ressentir de la pitié, mais surtout de la tristesse. C'était dur pour tout le monde mais surtout pour lui. Je jetai la couverture loin de moi et me chaussai de mes baskets d'équitation, histoire de ne pas salir mes chaussettes blanches. Aujourd'hui j'allai rater l'école, pas question de quitter ce magnifique pur sang en mal d'amour. Il devait réellement s'ennuyer, ce magnifique bai. Je m'en voulais de n'être pas venue plus tôt, mais je ne pouvais pas, je n'avais pas eu le temps. Je m'en voulais. Je savais très bien comment réagir face à cette maladie, j'aurai pu le rendre mieux dès le début.

    Je m'approchai alors de son box, d'un pas décidé. Aujourd'hui je n'avais rien prévu mais je pouvais très bien faire son box, dont la paille était légèrement souillée. Silver était excité comme une puce, il allait nettement mieux, il ne voulait qu'une chose : sortir de son box. Je le pris par le licol, et clippai la longe à l'anneau. Il allait pouvoir manger un peu dans le couloir, même si, je le savais, il ne trouvait pas du tout l'appétit. Je le sortis et attachai la longe, munis de gants en latex pour désinfecter le tout sans risque de contamination. L'odeur était infecte, ses selles n'avaient pas l'air excellentes. Je me munis de la fourche, et commençai à nettoyer le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Encre
A D M I N E ~ E N C R E
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 30/07/2011

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
0/0  (0/0)
Chevaux:

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Mar 5 Juin - 20:30



Seychelles


« Silver place beaucoup de confiance en toi. Il essaye de se montrer au mieux quand tu viens, mais la maladie commence à prendre le dessus. Son corps s’affaiblie mais son cœur commence a te réserve une place à part entière. »

Santé & Soins +2
Moral +10
Confiance +13

Pour cette visite, je t’offre 8 points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherryhorse.forumactif.com
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Ven 8 Juin - 7:41

    " Un pansage pour te rendre encore plus beau que tu ne l'es "




    Aujourd'hui, je voulais brosser le petit étalon. J'entrais dans sa petite écurie personnelle où il commençait à s'ennuyer. Il avait la tête sortit du box et attendait impatiemment que quelques chose d’intéressant ce passe; EN me voyant, il agita l'encolure. Je m'approcha de lui, et il posa son bout du nez sur ma main. Une matière visqueuse sortait de ses naseaux. Mais j'allais remédie à cela avec un bon pansage. J'entrais doucement dans son box, muni d'un seau de brosses neuves. Je les avait acheté spécialement pour lui. Je posa mes mains sur son encolure, puis je les fis glisser jusqu'à sa couverture. Il avait la tête haute, les yeux grands ouverts et les oreilles en avant. Je retira doucement sa couverture, et je la posa sur la paille. Je pris une étrille et je frotta son petit bidon amaigris. Des que je commença à l'étriller il se détendit. Ce cheval était très câlin et aimait bien les pansages. Je l'étrilla longuement, enlevant la transpiration qui collait ses poils ensemble. On ne peut pas dire qu'il était resplendissant, mais c'était très agréable de passer du temps avec lui. Je passa ensuite à une autre brosse, un bouchon noir. Je lui brossa d'abord l'encolure, puis je descendis vers les épaules. Je brossa son dos, sa croupe, ses cuisses et ses longues jambes fines. Il ferma les yeux, puis je le sentis glisser dans les bras du marchand de sable.
    Je lui passa les brosse douce partout, même sur sa tête. Son chanfrein poussiéreux en avait bien besoin. Sa robe prit petit à petit un bel éclat brillant. EN suite, je sortis du box, et je remplis mon seau d'eau claire. Je retourna auprès du cheval, et je nettoya ses naseaux grâce à mon éponge. Puis, je m'occupa de ses crins. Sa belle crinière en brosse avait perdu de sa superbe. JE la peigna, retirant les brins de pailles qui y restaient coincés, puis je recoupa les mèches trop longues et disgracieuses. Puis, je brossa longuement sa queue noire et brillante. Puis, je cura soigneusement ses sabots et je les recouvris d'une couche de graisse. Je lui fis un petit bisou sur le chanfrein. Je remis sa couverture puis quitta le box après un au revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Ven 6 Juil - 18:06

Pour le pire et le meilleur.



Mon petit Silverounet était de nouveau sur pied, il était guérit, en pleine forme, et avec un moral d’acier ! De même pour moi ! Car j’avais une très grande nouvelle à lui annoncer, Encre me l’avait proposer en DP. J’avais réfléchis l’espace d’une seconde avant de dire le mot magique, oui. J’étais si heureuse ! Je flottais sur un petit nuage en permanence. Bien sûr, j’étais un peu embêter pour Hollister, à qui je consacrer beaucoup moins de temps, mais cela n’était rien comparer à la joie, au bonheur d’avoir Silver Storm en dp. Je rejoignais l’écurie du haras pour aller voir ma moitié de cheval. J’ouvris la porte de son box, qui m'apparus plus petite que jamais, puis mes yeux se posèrent sur le beau cheval bai. Je m’assis dans la paille, contre la porte, comme j’avais l’habitude de le faire pendant qu’il était malade. Il s’approcha de moi, et me donna un petit cou de tête amical dans le genou, puis il vint caler sa grosse tête près de la mienne. Je pensais à l’expression pour le meilleur et pour le pire, en me disant que le pire n’existait pas. Pendant qu’il avait été gravement malade, il avait trouvé une cavalière qui sera toujours la pour lui. Dans son malheur, il avait trouvé son bonheur.

Je me releva, et je caressa le cheval. Après tous ce temps passé ensemble, il m'avait donné sa confiance. Je lui mis un licol sur le nez et je le sortis du box. Je n'allais pas le monter aujourd'hui, il avait été malade un moment, et n'avait pas travaillé depuis des lustres, j'allais donc reprendre le travail en douceur. C'était un adorable cheval. Je l'attachais assez long, et il ne perdait pas une occasion pour réclamer un câlin. Un petit amour… Je l'étrilla longuement, puis je pris mon bouchon et je commença à le brosser. Ce grand cheval était juste magnifique. Une belle tête, une belle couleur, une belle musculature, il était tous simplement beau. Je pris ma brosse douce, et je continua le pansage. Puis, je lui cura les sabots, et je lui nettoya les coins des yeux. Je lui peigna la crinière et la queue, puis je lui mis un filet sans rennes, à laquelle j'attachais une longue longe rouge. Je lui mis aussi des protections sur les jambes, et je me dirigea vers le manège pour une séance de longe.




Je revenais du pré. L'étalon était maculé de la tête au pied de tâches de boue, mais il ne perdait en rien sont charme. Je l'attacha à sa place, devant son box, puis je le brossa rapidement, avant de le remettre au box. Je lui fis un petit bisou, puis je le laissa tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Ven 20 Juil - 12:45

Boy, run run away.



Aujourd'hui, je voulais monter SIlver pour la première fois. J'étais folle de joie. Je ne savais pas du tous comment cela aller ce passer. J'entrais dans l'écurie, et je me dirigea vers le box du cheval bai. J'y entrais, et je lui mis sur la tête son licol jaune vanille en nylon. Je lui fis un bisou derrière l'oreille et je lui donna une friandise. Rien de mieux qu'un morceau de carotte pour bien débuter la journée. Je sortis l'étalon et je l'attachais, puis je le brossa rapidement. J'étais tellement impatiente de mettre le pied à l'étrier que je ne passa qu'une dizaine de minutes à brosser le cheval. Je lui mis ensuite son tapis, son amortisseur, sa selle, et son filet, puis je me dirigea en compagnie de mon Roi, jusqu'au manège.



Je revenais, les fesse douloureuses après ma chute. J'enlevais le filet que je remplaça par un licol, et je lui retira la selle. 'Ce n'est pas grave, on fera mieux la prochaine fois...' J'étais un petit peu déçus d'être tomber pour notre première séance, mais cela était entièrement de ma faute. Je fis un rapide pansage au cheval, puis je le rentra dans son box, et je le laissa se reposer
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Ven 24 Aoû - 14:16

    " S W A G "




    Je passais rapidement entre deux voyage mettre mon petit poney au pré. Même si c'était un immense cheval, j'aimais bien l'appeler mon petit poney. J'entrais dans son box et je lui mis un licol avant de le sortir. Cela faisait longtemps que je ne l'avait pas vu mais j'avais été très prise pendnat les vacances. Je lui fis un gros bisou sur la joue puis je commença à le brosser. Je n'avais pas besoin de l'attacher, il restait sage, de plus j'avais toujours peur que ce petit peureux tire au rennard. Je pris mon étrille et je brossa ses taches de pailles qu'il avait sur les flancs, puis je lui passa le bouchon et la brosse douce. Pour finir, je lui cura les sabots et je les graissa, puis je lui mis son bonnet et je l'emmenais au pré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seychelles

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/04/2012

Info Cavalier.
Galop :
Points cavaliers:
16/100  (16/100)
Chevaux: The king, Silver Storm [dp] ♥

MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   Dim 30 Sep - 13:22

Baby love



Cela faisait tellement longtemps… Tellement longtemps. Trop longtemps. Longtemps que je n'avais pas mis les pieds dans le petit centre équestre de Cherry Stable, l'écurie du cerisier. Pour moi ce nom sonnait comme l'écurie du bonheur. Maintenant, c'est l'écurie déserte. Pas un chat, mais des chevaux, dont plus personnes ne s'occupe à part les deux trois palefreniers courageux restant la. J'entrais dans l'écurie. L'odeur du foin m'avait manqué, mais rien n'avait changé depuis la dernière fois, mis à part les toiles d'araignée en plus. Les chevaux paressaient nerveux, pas assez sortie, encore plein d’énergie à dépenser. J'avais envie d'en sortir quelques uns. J'allais commencé par Silver Storm. Mon amour, le plus merveilleux des chevaux. Je m'approchais de son box, il trépignait, il était impatient de sortir. En me voyant, il avait poussait un petit hennissement. Tu va bien mon chou ? Je poussais la porte et je tendis ma main vers le cheval. Il posa son nez dessus, puis me donna un violent cou de tête dans l'épaule pour me faire signe qu'il voulait sortir. Oui je sais que tu veux sortir, mais laisse moi te mettre un licol. L'étalon se laissa faire pour lui mettre le licol sur la tête, puis je le conduisis vers le manège pour le laisser courir un peu.



Je rentrais du manège, très contente du grand bai. Je marcha jusqu'à son box, et je l'arrêtais devant son box, puis je commença à le brosser. Avec mon étrille, je fis des cercles sur ses flancs, comme j'avais fais avec la longe pendant la séance. L'étalon, qui n'aimait pas trop les longs pansages au débuts, était à présent friand de ses longs moments de détente. Je pris mon bouchon,et je brossa dans le sens du poil. Je n'avais pas attacher le cheval, car j'avais peur qu'il tire au rennard. De plus, il était bien occuper à manger le foin qui trainait par terre. Ce cheval était une bombe et un ventre sur pâte en même temps. Je m'occupa de ses longs crins de sa queue. Je n'étais pas contente du fait qu'il c'est gratté l'attache de queue, ce qui lui donnait un air mal propre. Je pris donc un peigne et une paire de ciseau et j'égalisais le tous. Je pulvérisais un peu de produit 'brillance' et je les tressa pour leur donner une forme ondulé. Je peigna sa crinière en brosse, et je repris ma brosse douce, et je le brosse partout, même la tête. Il n’appréciait pas vraiment qu'on lui touche la tête, mais cela était bien important. Je pris mon cure pied, et je lui fis de magnifiques sabots, curer, propre, graisser, et sans le moindre grains de sables. Je lui fis ensuite un petit bisou puis je le rentra dans son box. A bientôt mon chou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SILVER STORM; PSA & BOY   

Revenir en haut Aller en bas
 
SILVER STORM; PSA & BOY
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Xerosicyos danguyi ou Silver Dollar Plant
» Astelia chathamica 'Silver Spear' , beauté d'argent!!!
» Carex coureur. Carex morrowii "Silver Sceptre"
» A propos d'Aster... A. Cordifolius Silver Spray
» Begonia ‘Silver Curl’ (rex-rhizomateux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cherry Stable :: Les Ecuries :: L'Ecurie.-
Sauter vers: